Recyclage des vêtements d’occasion a destination de l’Afrique

L’Afrique de l’Est a importé pour 151 millions de dollars de vêtements d’occasion l’année dernière, dont la plupart ont été collectés par des organisations caritatives et des entreprises de recyclage au Royaume-Uni, en Europe et en Amérique du Nord. Selon Oxfam, plus de 70% des vêtements donnés dans le monde se retrouvent en Afrique. En 2015, le Kenya, par exemple, a importé environ 18 000 tonnes de vêtements de Grande-Bretagne, pour une valeur d’environ 42 millions de dollars.

Ces chiffres font éclater l’hypothèse largement répandue aux États-Unis selon laquelle les chaussures, les vêtements pour enfants dépassés et les robes qui ne sont plus à la mode et déposés dans les magasins de charité sont donnés à des personnes dans le besoin dans des pays africains. En fait, selon un rapport récent, les États-Unis produisent 1,4 million de tonnes de vêtements usagés chaque année, dont seulement 20% sont vendus dans des magasins d’occasions.

En conséquence, les États-Unis exportent 800 000 tonnes de vêtements usagés chaque année, dont une part importante est revendue sur les marchés africains. L’un des plus gros revendeurs de vêtements d’occasion, est la Mid-West Textile Company du Texas, qui achète des vêtements qui ont été donnés à des organisations à but non lucratif telles que Goodwill Industries.

friperie grossiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *